La Saison 92/93

Cette saison sera marquée par l’explosion du phénomène sitcoms en France. Les comédiens deviennent de véritables vedettes populaires et leur implication au sein du Club Dorothée n’en sera que plus grande. Le nombre de séries AB se multiplie, tout comme le nombre d’heures qu’elles occupent sur l’antenne de TF1. Les comédiens sont régulièrement conviés sur le plateau du Club, à l’occasion d’émissions spéciales comme la spéciale SOS Vaucluse (30 septembre 1992) ou le Noël de l’amitié (24 décembre 1992). Ils investissent mêmes la scène et surprennent Dorothée qui clot sa série de concerts à Bercy le 6 janvier 1993. Il faut désormais compter avec eux !

En septembre 1992, Hélène et ses garçons reviennent à l’antenne après la pause estivale. La série n’en était qu’au balbutiement de son succès lors de ses premières semaines de diffusion ; les scores d’audience s’emballent à la rentrée (entre 3,5 et 4 millions de téléspectateurs en moyenne et 44% de part de marché). L’histoire devient feuilletonnante pour une plus grande fidélisation du public. La trahison d’Hélène envers Nicolas pour Thomas Fava, les départs de Cathy et Etienne, pionniers de la série remplacés par Laly et Sébastien, ou encore l’annonce du (premier) départ de Johanna trompée par son Cricri d'Amour resteront les événements marquants de cette période automnale.

 

Premiers Baisers, diffusée depuis Noël 1991, bénéficie d’une exposition moins importante, le mercredi et samedi en fin d’après-midi. Cette seconde case horaire ne sera d’ailleurs pas reconduite au delà de Noël 92, les audiences atteignant péniblement 30% de parts de marchés contre 40% en semaine. Le départ provisoire d’Annette pour Montélimar, la présence de la shampouineuse Astrid Veillon, ou encore l’arrivée du trio Debby/Suzy/Suzon sont autant de moments marquants à retenir pour cette période.

 

 

L’automne 1992 marque également un cap pour Salut Les Musclés : le 150è épisode de leurs aventures est diffusé et un nouveau personnage féminin (accompagnée de son décor !) apparaît : Mademoiselle Catherine. Parmi les « guests » à retenir cette saison : Mathilde Seigner, Xavier Anthony, Isabelle Bouysse ou encore la danseuse Carole Fantony. Les inédits restent programmés le mercredi après-midi au sein du Club Dorothée, et d’innombrables rediffusions occupent l’antenne pendant les quotidiennes des vacances scolaires.

 

 

 

TF1 programme également deux nouveautés notables en fin d’année 1992. Premièrement, le Collège des Cœurs Brisés, au sein du Club Do, dès le mercredi 23 septembre. Cette série verra les premiers pas devant la caméra d’Hélène de Fougerolles et les fidèles du jeu Le Juste Prix auront reconnu l’hôtesse Dominique Pivain dans le rôle d’une professeur. Le Collège sera déprogrammé fin mars 93 : après avoir réalisé des scores dans la moyenne de du Club (jusqu'à 48% de pdm), l’audience s’effondre à moins de 28%. Les derniers épisodes seront programmés au cours de l’été 95 et la sitcom sera considérée comme le premier flop d’AB.

 

 

 

 

 

 

Autre nouveauté : Le Miel Et Les Abeilles. Diffusée à partir du 21 décembre, la série sera rapidement un succès quotidien gardé à l’antenne jusqu’à la fin de la saison : 108 épisodes diffusés pour une audience moyenne de 2,7 millions de téléspectateurs (43% de pdm).

 

 

 

Quelques jours plus tard, le vendredi 1 janvier 93, tous les personnages des séries en cours, Salut Les Musclés, Premiers Baisers, Hélène et les Garçons et le donc tout nouveau Miel et les Abeilles, se retrouvent pour un épisode unique de 52 minutes : La Famille Fou Rire ! Diffusé entre 19h et 20h (une belle case!), il rassemble 4,8 millions de téléspectateurs (soit 30,1% de pdm).

 

A noter qu’au bout de 15 jours, TF1 inverse l’ordre d’Hélène et les garçons (17h50) et du Miel (18h20). Nous sommes en janvier 1993 et Hélène, pourtant rediffusée à partir du premier épisode, pulvérise ses audiences, atteignant tous les soirs 4 millions de téléspectateurs et plus de 45% de parts de marché.

 

TF1 met en avant son access prime-time avec 5 rendez-vous avec une bande-annonce "la vie bat son plein" avec le Club Dorothée, Le Miel et les Abeille, Hélène et les garçons et Coucou C'est Nous.

[ BA Access TF1 avril 93 - On remarquera que Dorothée a spécialement enregistré des lancements ]

 

Parallèlement, au premier semestre 1993, Premiers Baisers poursuit sa route de manière hebdomadaire, le mercredi et perd son héroïne Justine sans que le succès ne se démente (3,5 millions de fans soit 40% du public). TF1 offre les honneurs de l’accès prime time à ses deux hits pendant l’été : des rediffusions de Premiers Baisers et les inédits d’Hélène et les garçons s’enchaînent entre 19h et 20h. C’est dans cette case horaire qu’Hélène atteindra ses plus forts scores d’audience : prés de 5 millions de téléspectateurs tous les soirs !

Vu le succés phénoménal, dans le même temps, Jean-Luc Azoulay fait enregistrer un single (souvent suivi d’un album) aux plus populaires des comédiens, espèrant capitaliser sur leur succés. Le principal (l’unique ?) vecteur de promotion en sera le Club Do et il profitera des génériques de fins des séries pour promouvoir les chansons à plus grande échelle ! La popularité d’Hélène explose, elle sera très présente toute l’année sur le grand show du mercredi après-midi pour présenter ses chansons, de même que Christophe Rippert, Julie Caignault, Sébastien Roch et les Jumelles Ever&Ever. Fait unique : Hélène et ses amis provoquent une émeute à Cannes lors du Mip TV ! Un événement que les médias relayeront massivement. A l’été 1993, un jeu unique dans l’histoire de l’émission est organisé autour de la chanteuse masquée, H & Vega Sisters, plus connue sous le nom de Babsi, qui incarne Hilgeugeu dans Salut Les Musclés !

 

 

 

Autre anecdocte, AB s'essaye à la promo croisée dans un épisode de Premiers Baisers, Annette écoute à fond "Bats-Toi", le single de Dorothée et en fait profiter toute la maison, en faisant la chorégraphie... avant de révéler à monsieur Girard qu'elle adore Dorothée !

 

 

 

Cette saison 92-93 est clairement celle de la montée en puissance des sitcoms AB, tout semble sourire aux séries familiales et peu onéreuses de TF1 dont la présence s’impose tous les soirs aprés le Club Dorothée. Tous les signaux sont au vert pour que la même recette soit appliquée la saison suivante, qui marquera l’arrivée du dernier grand succès format 26 minutes : Les Filles d’à côté.

 

A SUIVRE ...