La programmation d'une émission est un enjeu majeur. Sa durée, son horaire, sa fréquence sont autant de facteurs de réussite ou d'échec et les chaînes de télévision usent de cet outil pour répondre à leurs besoin d'audience et de conformité à la réglementation du CSA, mais aussi pour mettre en valeur un programme ou pourquoi pas l'affaiblir. Retour sur la programmation du Club Dorothée entre septembre 96 et août 97.

Les temps sont durs pour le Club Dorothée depuis janvier 96. Rappel : après des premiers problèmes en mai-juin 95, l'émission du mercredi après-midi est à nouveau réduite en janvier 96 à la durée d'un quotidienne (40 minutes) aux alentours de 16h50. La case du samedi matin est déplacée à 7h10 (en lieu et place du Club Mini) et les dimanches tôt-matins sont eux purement et simplement supprimés. Enfin, ce sont les quotidiennes après-midi qui ont été déprogrammées entre mars et juin 96, avant de revenir tous les jours durant l'été 96. Très clairement, depuis plusieurs mois, le titre de directrice de l'unité jeunesse n'est plus qu'honorifique pour Dorothée (il n'apparait d'ailleurs plus dans le générique depuis le milieu de la saison précédente). TF1 a repris le contrôle de ses programmes jeunesse, dont l'entière production éxécutive était auparavant assurée par Dorothée et AB Productions.

 

Le mois d'août est incertain pour la production du Club Dorothée, en effet, elle rencontre de sérieuses difficultés à obtenir une réunion avec TF1 pour préparer la rentrée 96. Finalement, les tranches attribuées à Dorothée par TF1 en septembre 96 sont les (cyber) quotidiennes après-midi (16h55/17h25), les mercredis matins (9h30/11h45), des samedis tôt-matin (7h10/8h20), et le Super Club Dorothée le mercredi après-midi revient à 15h30 (pour environ deux heures).

L'horaire du Cyber Club Dorothée est légèrement ajusté, de 5 minutes, à compter du 16 septembre, il débutera désormais plutôt à 17h. A partir du jeudi 3 octobre, TF1 modifie sa grille de quelques minutes en amont du Club Dorothée, et décide de diffuser un court module de Video Gag d'environ 5/6 minutes pour "caler" la grille de programme entre Une Famille en Or et le Club Do', pour que celui-ci garde cet horaire de 17h. Et pour assurer la conservation du public du jeu pour le Club Dorothée, la chaîne met à l'antenne une bande-annonce d'une dizaine de seconde juste après Une Famille en Or spécifiant que l'émission arrive "tout de suite après Video Gag". Elle sera diffusée jusqu'au 31 octobre, puis Video Gag sera déplacé à 18h, rendant cette bande-annonce inutile. Ce genre de promotion ("dans un instant") pour l'émission n'était plus apparu depuis 1993, la chaîne ne veut pas saborder son audience, surtout sur la cible de la mènagère de - de 50 ans, fidèle aux rediffusions de Premiers Baisers dans le Cyber Club Do'.

Fin octobre, TF1 annonce à AB qu'elle souhaite réduire la plage horaire des mercredis après-midi mais cela ne se produit finalement pas.

Cette présence dans la grille se poursuit et s'améliore même pour les vacances de Toussaint en novembre, durant lesquelles sont programmées des émissions matinales quotidiennes entre 9h et 11h30. La chaîne est partagée, elle a besoin de tranches s'adressant au jeunes publics (économiquement - pour les annonceurs - et juridiquement - obligation du CSA) tout en ne sacrifiant pas sa part de marché principale, celle des femmes de moins de 50 ans, responsables des achats, sur laquelle le Club Do' n'est plus aussi performant qu'avant.

 

Mais la saison va avoir un serieuse sensation de déjà vu à partir de fin décembre. En effet, alors que les grilles ont déjà été communiquées depuis plusieurs jours, TF1 annonce deux jours avant les vacances de Noël, le 19 décembre, que les Club Dorothée de l'après-midi sont finalement déprogrammés. Ils sont remplacés par des séries américaines. Même traitement pour Des Millions de Copains le dimanche soir. Aucun de ces rendez-vous ne reviendra en janvier 97. Pour les vacances de Noël ne subsistent que les quotidiennes du matin de 9h à 11h30 qui vont d'ailleurs être très mouvementées côté séries (voir la programmation des séries). De plus, TF1 revoit encore à la baisse le volume horaire contracté avec AB pour le Club Dorothée, elle n'avait déjà commandé que 500 heures en 1996 (au lieu des 800 habituelles), la chaîne n'en commande que 280 pour 1997... L'horizon est très trouble.

Entre janvier et juin 97, Dorothée et son équipe n'animent donc plus que 2 tranches : le mercredi matin, qui perd une demi-heure au passage, s'étend de 9h30 à 11h15 et le samedi tôt-matin de 7h10 à 8h30. Le Club Dorothée est minoritaire sur la grille, Salut Les Toons étant programmé tous les matins pendant une heure et le mercredi matin entre 7h30 et 9h30, et le Disney Club chaque samedi et dimanche matin.

 

 

Lors des vacances d'hiver (février-mars) et de printemps (avril-mai), une émission quotidienne est toutefois programmée en plus du mercredi. Le Club Dorothée donne rendez-vous à ses fidèles tous les matins de la semaine entre 9h et 11h (soit une demi-heure de moins par rapport aux saisons précédentes). Lors des vacances de printemps, la tranche initiale attribuée par TF1 au Club Dorothée, ne s'étendait que de 9h30 à 11h. Et c'est sur cette base que les enregistrements ont été réalisés. Mais finalement, la chaîne ajoutera une demi-heure de plus au programme entre 9h et 9h30, ce qui entraina la création de la tranche Les magazines du Club Dorothée, puisque qu'aucunLe programme est aussi à l'antenne le matin en mars et mai pour les jours fériés, toujours entre 9h et 11h.

 

Au printemps, TF1 annonce par communiqué que le Club Dorothée ne sera pas reconduit à la rentrée de septembre 97, et qu'elle met un terme à son contrat avec AB pour la production de ses programmes jeunesse, qu'elle assurera elle-même désormais.

Au retour des vacances de printemps, nouveau changement, le direct du mercredi matin finit ses deux derniers mois de la saison avec un horaire décalé, mais une durée équivalente, la tranche qui lui est attribuée est désormais 10h/11h40.

Enfin, pour l'été, Dorothée nous donne rendez-vous pour ses dernières aventures tous les jours entre 9h et 11h (et même 8h30 pour le mercredi matin). Nous sommes loin, très loin des années fastes. L'ironie du sort veut que cette programmation soit le reflet inverse de la toute première saison de l'émission en 87-88, qui n'avait commencé qu'avec quelques heures le mercredi et le week-end pour gagner au fil des mois, de plus en plus de temps d'antenne...

 

> voir aussi l'analyse complète de la programmation des séries de cette saison 96/97

 

BILAN SAISON 96/97 > Grille du 03 septembre 96 au 30 août 97

7h30 de programmes hebdomadaires hors-vacances, 15h30 hebdomadaires en vacances jusqu'en décembre 96 puis de janvier à août 97, 3 heures hebdomadaires hors-vacances et 11 heures hebdomadaires lors des vacances.

415 heures de programmes environ pour le Club Dorothée sur la totalité de la saison.

264 émissions Club Dorothée (soit 61 quotidiennes après-midi, 42 mercredis matin, 17 mercredis après-midi, 52 samedis, 43 quotidiennes matin vacances/férié, 49 quotidiennes matin été) soit presque trois fois moins que les saisons fastes 91-94.

27% des téléspectateurs en moyenne regardent l'émission cette saison (qui reste leader sur cette cible) et 38% des 4 -14 ans

 

(Sources : AB/TF1)