Si la programmation du Club Dorothée sur TF1 a été mouvementée, il en va de même pour le programmation des séries et dessins animés à l'intérieur même du programme. La chaîne va tout autant utiliser son pouvoir sur le choix des séries que propose l'émission. Celle-ci va devoir faire le grand écart entre les obligations d'audience de l'émission et le respect des quotas de diffusion de programmes français (FR) et européens (CEE) dans les séries/d.a qui la nourrissent. Une programmation imposée par la chaîne, notamment sur les cases de l'après-midi. Une stratégie pratique pour TF1 mais qui affaiblit clairement le Club Do'. Retour sur la programmation chaotique d’une année à Bonheur City

: A la rentrée, le 06 septembre 1995, la programmation du mercredi matin s’appuie sur les principaux hits du Club Dorothée, les valeurs sûres. Ainsi, de 9h30 à 11h45, s’enchaînent Bécébégé, Dragon Ball Z, Sailor Moon et Power Rangers, une fine équipe renforcée dès le 27 septembre par Denis la Malice, un demi-épisode (13 minutes) glissé entre DBZ et Sailor Moon. Pas revue depuis la fin de la 5 en 1992, cette co-production franco-americano-japonaise permet ainsi de "faire du quota" français, la durée de certains plateaux entre les séries est réduite afin de faire de la place à ce dessin animé.

Pendant la Toussaint, le mercredi 25/10, un autre manga culte est de retour à l’antenne : Ranma ½ est diffusé entre Sailor Moon et Power Rangers et l’émission gagne alors en temps d’antenne (durée 2h40, fin à 12h15). L'ordre des séries est donc un peu modifié : Bécébégé, Dragon Ball Z, Sailor Moon, Ranma 1/2, Power rangers et enfin Denis la Malice qui est déplacé (et très court, entre 5 et 6 minutes dans une version remontée) ferme la programmation. Cela vaudra jusqu'au 15/11 date à laquelle la série est finalement supprimée.

Le 27 décembre, alors que les quotidiennes vacances proposent des séries 100% françaises ou européennes (voir plus bas), le mercredi matin est un peu épargné avec un programme hybride : Les Minipouss, Bécébégé pour les quotas FR/CEE mais tout de même les hits Dragon Ball Z et Sailor Moon, puis Denis la Malice et enfin Power Rangers.

Nouveau départ dès le 03 janvier 1996 (9h30/11h45 réduit à nouveau), avec le lancement de 2 dessins animés inédits (en remplacement de Bécébégé et Ranma ½) : Petite Bonne Femme (série dérivée des Quatre Filles du Dr. March) et Un Garçon Formidable sont couplés aux indéboulonnables DBZ, Sailor Moon et Power Rangers.  

A compter du 13 mars, Un Garçon Formidable est supprimé et Power Rangers remonte d'une demi-heure afin de laisser place à La Croisière Foll’Amour en fin d'émission. Les Musclés réintègrent ainsi la grille du mercredi matin à leur horaire fétiche (et alimentent ainsi les quotas français), on ne les y avait plus vus depuis janvier 1995.

Petite Bonne Femme disparaît pendant 3 semaines entre les vacances d'hiver et de Pâques puis revient durant tout le mois d'avril... avant d'être définitivement supprimée au retour des vacances de Pâques. Le quarté Sailor Moon, DBZ, Power Rangers et La Crosiere Foll'Amour occupent la grille du mercredi matin du 1er mai jusqu'à la fin de la saison.

 

 

 

: La case du mercredi après-midi reprend des forces à la rentrée au niveau horaire (14h30/17h30) mais la programmation des premières semaines est hésitante et variable, entre séries cultes et nouveaux venus : 2 épisodes de Dragon Ball Z (suite des rediffs de l'été), Arnold et Willy, Parker Lewis, La Croisière Foll'Amour et un plateau variétés d'une vingtaine de minutes en fin d'émission inaugurent la saison le 06 septembre. Puis 21 Jump Street et Le Vagabond prennent la place de DBZ et Arnold et Willy dès la semaine suivante pour rendre la programmation plus familiale. Finalement, l'émission perd une heure à compter du 20 septembre, pour démarrer à 15h30 avec Ici Bébé, suivi de Parker Lewis et La Croisière Foll'Amour et le plateau variétés en fin d'émission.

L’antenne se stabilise à peu près avec cette programmation entre octobre et décembre. La Vie De Famille se joint à eux le 4 octobre (pour compenser l'absence du plateau "variétés", l'émission étant à Bruxelles exceptionellement) avant de remplacer définitivement Ici Bébé en ouverture de l'émission à partir du 25 octobre ce qui donne La Vie de Famille, Parker lewis, La Croisière Foll'Amour et la variété... jusqu'au 06 décembre.
Le premier novembre, jour férié et de vacances, le Club n'est pourtant programmé que de 16h50 à 17h20 comme le reste de la semaine, TF1 préférant diffuser des films l'après-midi. A cette occasion, une spéciale musique et chanteurs AB est proposée, sans série.

Dès le 13 décembre, le flop Papa et Moi, série anglaise et donc utile pour les quotas européens, remplace La Croisière Foll'Amour et rejoint La Vie de Famille et Parker Lewis avant le plateau variétés.

Pour les mercredis des fêtes, La Vie de Famille, Parker Lewis, Papa et Moi sont rejoints par Charles s’en charge (27 décembre et 03 janvier) et Drôle de vie (03 janvier seulement).

A la rentrée de janvier, TF1 supprime à nouveau le grand rendez-vous de l’après-midi au profit d’une émission plus courte, de la durée d’une quotidienne classique.

Programmée à 16h40, l’émission (qui suit dans un premier temps Dorothée pendant ses répétitions puis ses concerts au Zénith) propose Drôle de Vie les 10 et 17 janvier. Une nouvelle formule à Bonheur City  est à l’antenne dès le 24 janvier, sur le même moule, 100% variétes, que les Super Club Dorothée de mai/juin 1995. Une différence notable : les émissions sont, pour la plupart, enregistrées, et cette fois le play-back est de rigueur. Les stars AB trustent le programme, qui accueille également Boris, Carlos et Jay Kay. Cette formule tiendra jusqu'au 1er mai.

Quelques exceptions sont à noter, l'émission tente le mélange 50/50 en programmant les 14 et 21 février, la sitcom Le Miel et les Abeilles dans ce Super Club Dorothée musical puis le 28 février, lors des vacances, elle propose une programmation dans la lignée des quotidiennes depuis l'Egypte, avec Charles S'en Charge et Le Miel et les Abeilles. Le Miel et les Abeilles qui reviendra toujours pour cause d'émissions de vacances à l'étranger le 13 mars et les 10, 17 et 24 avril.

A compter du 8 mai 1996, la formule Super Club Dorothée est abandonnée au profit d’une émission animée par Dorothée et Ariane, depuis les plateaux des quotidiennes : TF1, qui a déprogrammée à cette période les sitcoms en fin d’après-midi, y place les épisodes inédits des Années Fac.

Avec cette nouvelle case, et des horaires fluctuents, l'émission enregistre un score plus que moyen : 27% de pdm soit 1,2 million de téléspectateurs en moyenne entre janvier et juin. L'émission est près de 10 points en dessous de la moyenne de la chaîne.

 

: Les émissions quotidiennes de l’après-midi sont diffusées sur le même mode que la saison passée, à savoir qu’elles mettent à l’honneur une série, de 16h45 à 17h20. Ce sont des rediffusions de Salut les Musclés qui sont proposées de septembre à fin décembre. Il s'agit d'une volonté de TF1, malgré les reticences d'AB, qui souhaite ainsi remplir les quotas de diffusions d'oeuvres de création française, même si cela plombe l'audience du programme qui plafonne à seulement 24% de part d'audience en moyenne. La production, voyant que le jeune public regarde majoritairement désormais Les Minikeums sur France 3, demande à TF1 si elle doit éventuellement mettre du dessin animé pour toucher ce public, mais la chaîne répondra que non et opte pour la stabilité et les quotas FR. Notons que les épisodes de Salut Les Musclés ne sont pas de toute fraicheur, déjà multi-diffusés. Toujours dans cette optique des quotas, la programmation est même enrichie de Pas de Pitié pour les Croissants pendant les fêtes de Noël, que l’ont avait pas revue dans le Club Dorothée depuis septembre 1992.

A compter du 8 janvier 1996, retour à une programmation plus percutante avec des sitcoms US : Drôle de Vie est à l’antenne tous les après-midi (hors mercredi).

Puis une série inédite la remplace mais reste programmée une seule semaine du 05 au 09 février : Le Monde de Dave. Une première diffusion avait déjà été tentée un an plus tôt le mercredi 15 février 95, un seul épisode avait été proposé avant d'être déprogrammé illico !

Dès le 12 février, place à un nouveau duo : Charles s’en Charge et Le Miel et les Abeilles. Salut les Musclés (encore) remplacera Charles s’en Charge à compter du 4 mars, avant que la quotidienne ne soit purement et simplement supprimée après le 22 mars. Sur ce court trimestre, le Club Dorothée ne rassemble que 24% du public.

Ce n’est qu'à partir du 1er juillet, pour les vacances d’été, que Dorothée retrouve un rendez-vous quotidien à 16h30, et propose des rediffusions de Premiers Baisers auxquelles s'adjoindra Parker Lewis en août. La quotidienne après-midi estivale est trés faible, à peine 20% de part de marché mais réalise des scores satisfaisant auprès des adolescents et des ménagères de moins de 50 ans.

 

: Le rendez-vous du samedi matin connaît lui aussi une destinée malheureuse. En septembre 1995, le Club Do' retrouve sa case 9h20/10h30, qu’il sera contraint d’abandonner après Noël.

La programmation du mois septembre Power Rangers, Inspecteur Gadget et le Jacky Show est modifiée dès le 07 octobre.
VR Troopers
remplace Power Rangers sur demande de TF1 et de TF1 Publicité. Même si elle marche moins bien en audience que Power Rangers, la régie pub peut ainsi placer le sponsoring de Kenner. Denis la Malice se joint à eux ce samedi-là exceptionnelement. Le 14 octobre est diffusé le dernier Jacky Show remplacé la semaine suivante par le Hit 99.

C’est donc avec VR Troopers, Inspecteur Gadget et le Hit 99 que la programmation se stabilisera du 23 octobre aux vacances de Noël. Pour le samedi 23 décembre, le Noël de l'Amitié se propose aucune série et laisse place entièrement à l'opération.

Le 30 décembre, pour sa dernière diffusion dans cette case, le Club Dorothée propose VR Troopers et Sherlock Holmes.

A compter du 6 janvier, TF1 préfère programmer le Disney Club Samedi. Les audiences du Club Dorothée tournent alors autour de 760 000 téléspectateurs soit 30% de pdm, soit 3 points de moins par rapport à la saison précédente. Le Disney Club réalisera de bien meilleures performances, entre 35 et 40% de pdm avec près d'un million de téléspectateurs.

A compter du samedi 27 janvier, le Club Do' du samedi réapparaît, dans l’ancien horaire du Club Mini à 7h20. Ainsi, Ferdy la fourmi, Cadichon, Les Popples et Mask se succèdent. A compter du 25 mai, Sherlock Holmes intègre l’émission, Sophie et Virginie reviennent quant à elles pour une énième rediffusion à l’été, tout comme Les Bisounours. La programmation reste fidèle aux traditions du Club Mini (avec notamment la diffusion du Jardin des Chansons), mais au sein d’un Club Dorothée présenté par Dorothée et Ariane, depuis le plateau des quotidiennes.

 

: Même déconfiture le dimanche matin, le rendez-vous de 7h00 sera supprimé après le 31 décembre 1995. La programmation des mois de septembre à décembre s’articule autour de deux rendez-vous : Les Popples qui seront accompagnés par Les Amichaînes jusque mi-novembre, puis par Pôle Position auxquels viendront s'ajouter pour les deux dernières les 24 et 31 décembre, un épisode de 66 Chump Avenue. La stabilité n’est pas de mise et la priorité est à remplir les quotas français et européens dans cette case peu exposée et ayant un faible enjeu au niveau de l'audience.

 

: Lors des vacances scolaires, Dorothée et son équipe renouvellent pour cette saison une partie des séries proposées, entre succès d’hier et d’aujourd’hui.


A la Toussaint, place à Bécébégé, DBZ, Olive et Tom, Denis la malice, Nicky Larson et La Vie de Famille (on notera l’absence des Musclés, pour la première fois depuis des années).


La première partie des vacances de Noël voit une programmation 100% française et européenne avec Les Minipouss, Jayce et les Conquérants de la Lumière, Bécébégé, Pôle position, Denis la malice et Papa et Moi. Il restait visiblement du quota FR et CEE à rattraper pour finir 1995 car dès la seconde semaine, la première de 96 donc, s’enchaînent Petite Bonne Femme, Bécébégé, DBZ,  Un garçon formidable, Ranma ½ et Papa et Moi. Ce sont dont des super héros et des nouveautés qui viennent muscler la programmation faible, mais contrainte, de la semaine précédente.

Le 25 décembre propose une programmation exceptionelle avec Denis La Malice et Le Cadeau de Noël, remontage/rediffusion de la comédie musicale de 1991 et le 1er janvier, l'émission offre le Super Rock'N'Roll Show, best-of des shows du même nom et le Super Bétisier.


 

Nouveau renouvellement de la programmation lors des vacances d’hiver : Les Quatre filles du Dr March, Sailor Moon, Sherlock Holmes, DBZ, Nicky Larson et Pas de Pitié pour les Croissants sont programmés les dix premiers jours (du 19/02 au 01/03), puis Les Quatre filles du Dr March sont supprimées, Sailor Moon remonte en début d'émission et c'est Ranma ½ qui vient en renfort à sa place juste avant Sherlock Holmes.


A Pâques, le Club Dorothée propose un mois avec à nouveau un programme riche en héros très identifiés : Sailor Moon, DBZ, Bécébégé, Fly, Nicky Larson et Le Miel et les Abeilles.


Tout comme pour les jours fériés de l'Ascension et Pentecôte, les 16 et 27 mai : Sailor Moon, DBZ, Bécébégé, La Croisière Foll'Amour et Les Nouvelles Filles d'à Côté (qui avaient disparues de la grille d'access de TF1) constituent la programmation à laquelle vient s'ajouter Nicky Larson le 27 mai.

 

Pour les vacances d’été, Dorothée nous offre deux nouveautés avant les JO de la fin juillet : Tico et ses amis (inédite), suivi de Conan l’aventurier (inédit sur TF1, déjà vu sur M6) accompagnées des costauds Sailor Moon (seulement la première semaine), Dragon Ball Z (en rediffusion) et La Croisière Foll’Amour.

L’émission revoit malgré tout sa copie dès son retour à l’antenne le 6 août, pour se recentrer sur ses valeurs plus sûres : Jeanne et Serge, Dragon Ball Z, Conan l’aventurier, Olive et Tom, et Nicky Larson. Enfin, Le Miel et les Abeilles les rejoint à compter du 09 août, l'émission gagnant une demi-heure.

 

: Elles ne sont pas revenues cette saison, et ne reviendront pas : Goldorak, Jem et les Hologrammes, Reporter Blues, Huit ça suffit.

 

Il faut être clair, non seulement la programmation de l'émission à souffert cette saison, mais les séries, "le nerfs de la guerre" n'est pas en reste. Là où AB souhaiterait proposer des programmes un tant soit peu fédérateurs (tant sur les foyers, que sur les ados et les enfants), TF1 lui impose une programmation "pratique" pour elle. L'exemple des cases quotidiennes de l'après-midi est flagrant, la sitcom Salut les Musclés, dont les épisodes sont en 5ème rediffusion (!), réalise de piêtres performances avec 25% de pdm soit plus de 10% de moins que la moyenne de la chaîne, mais celle-ci impose cette programmation afin d'assurer son obligation de quotas français. Certes, les sitcoms, et particulièrement Salut Les Musclés en 1989 ont été créés pour ça, mais à l'époque la série fonctionnait. Ici, TF1 préfère clairement sacrifier une case et une émission qu'elle finira d'ailleurs par remplacer par une série américaine en mars 96. Second exemple criant, la série Premiers Baisers lors de l'été 96, toujours l'après-midi, réalise à peine 20% de pdm et est conservée tout l'été ! Seule consolation, les scores sur la cible de la ménagère de - 50 ans sont satisfaisants... La diffusion des séries Conan l'Aventurier, Denis La Malice, Pôle Position, Jayce et les Conquérants de la Lumière en matinée n'obeit aussi qu'à cette contrainte des quotas. Cette stratégie de programmation avait été entamée dès la fin de la saison 94-95 et se poursuivra en 96-97 notamment l'après-midi.