[ Septembre 95 / Janvier 96 ] Le plateau 900 connaît lui aussi un renouveau important. Après deux saisons, la scène centrale et ouvrante sur laquelle étaient installés les Musclés prend congé. Une plate-forme occupe désormais toute la surface et les Musclés sont installés en hauteur sur le côté droit de la scène. Aux pieds des Musclés, ce sont les Windo's qui récupèrent leur emplacement habituel. Au centre du plateau, un losange est formé par les marches de la scène et les gradins du public qui sont disposés pour former un angle aigu.

Pour les lumières, le fond noir étoilé est toujours présent, et huit colonnes métalliques obliques entourent le fond de la scène. Concernant le logo ampoules, le mot CLUB disparaît, seul le DOROTHEE est conservé. Juste en dessous de ce logo se trouve une petite passerelle qui ne sera utilisée que lors du premier mercredi le 06 septembre. A noter aussi qu'un nouveau logo CLUB DOROTHEE est incrusté dans le sol au centre entre les deux gradins.

Le côté droit étant occupé par les Musclés et les Windo's, le côté gauche est réservé pour l'entrée des invités venant du fond de scène mais aussi pour les séquences variétés, leurs chorégraphies etc... Une zone qui est généralement assez vide finalement.

Entre les deux gradins sont installées les caméras fixes et les écrans de retour de l'antenne. On remarquera que ce plateau est également conçu à 360° au niveau des lumières, Dorothée n'hésitera pas à descendre dans la fosse, près des enfants du public.

Ce décor n'aura cependant qu'une courte durée de vie : la dernière aura lieu le 3 janvier 96, pour les coulisses de répétitions de Dorothée au Zénith. A compter du 24 janvier 96, le décor est à nouveau modifié pour accueillir Bonheur City.

 

[ Janvier / Mai 96 ] Dans cette seconde partie de la saison, l'émission du mercredi après-midi, réduite à la durée d'une quotidienne, proposera dix émissions entièrement consacrées à la variété made in AB. Pour cela, le plateau 900 subit une nouvelle mue, et notamment une réduction de sa superficie aussi drastique que celle du temps d'antenne, il est clair que les 900 mètres carré du plateau ne sont plus réellement utilisés...

Mais la production à l'idée de créer un nouvel univers pour ces émissions : Bonheur City, en réutilisant le décor du spectacle de Dorothée tenu mi-janvier au Zénith (ci-dessous à gauche le décor du Zénith, et à droite celui du 900 le 24 janvier).

C'est ainsi que la ville magique est installée sur le 900. Le fond noir est remplacé par un cyclo blanc, permettant de créer plusieurs ambiances de lumières différentes (le fond blanc n'avait plus été utilisé depuis la saison 92/93).

Avant de décrire ce nouveau décor, notons toutefois qu'il est construit sur la base du plateau précédent. La plate-forme et la fosse centrale créée par les trois marches de cette scène sont conservées. Le logo Club Dorothée en ampoules, incrusté au sol est aussi toujours présent.

Les éléments issus du décor du Zénith sont donc les immeubles de Bonheur City dans le fond et sur les côtés ainsi que la réplique du Golden Gate de San Francisco. Ces éléments ont un design très cartoon, résolument enfantin dont les couleurs sont essentiellement le jaune, l'orange et le bleu. Le ballon dirigeable est aussi en hauteur sur le plateau (mais il ne filme pas). Nous retrouvons également les nuages au sol sur les marches.

Sur cette scène centrale, le fidèle orchestre de Dorothée, Les Musclés, prend place de chaque côté : Eric, Framboisier et René à droite, avec à leurs pieds les deux Flechettes Martine et Francine; Minet et Remi sont à gauche et sont accompagnés des Windo's, les danseurs du Club Dorothée qui sont clairement en voie de disparition tellement leur nombre se réduit à chaque nouveau décor...

Tout à fait à droite se trouve l'élément de décor qui sert à la présentation des invités de l'émission, un immeuble de Bonheur City jaune avec des hublots par lesquels ils passent leur tête.

 

Cela nous amène au public en gradin et à ses abords. Les enfants, bien moins nombreux vu la taille du gradin, sont installés face à la scène et à une distance somme toute assez réduite de leurs vedettes. Le logo DOROTHEE en ampoule a été monté derrière et en haut du gradin. Devant les gradins, les caméras fixes principales. Sur les côtés deux écrans de retour suspendus et deux au sol sur chariot.

 

Deux décors différents pour le plateau 900 en une saison, et pourtant aucun des deux ne réussira à donner l'ampleur qu'avait le précédent, devenu symbolique de l'émission depuis. On pourra se demander pourquoi, dans la première version, avoir "vidé" la scène d'un côté en cantonnant les Musclés et les Windo's dans un coin, alors même que l'animation, réduite à Ariane et Dorothée, ne risquait pas d'occuper beaucoup l'espace... Enfin, la reduction de la surface entre la saison précédente et celle-ci n'était pas flagrante en septembre, en revanche le plateau Bonheur City est vraiment étriqué et cela se voit ! Mais pour à peine 40 minutes hebdomadaires, il s'agissait sûrement de ne pas investir plus de moyens que nécéssaire...