Le Club Dorothée, comme toute émission de télévision, possède une face méconnue, celle de la production. Entrez dans les coulisses du programme, via des infos sur le déroulement de la saison (dates de tournages, gestion de la production) et des documents d'époque inédits. Pour cette saison 93/94, nous vous proposons de suivre le déroulé d'une journée en direct complet, celle du mercredi 27 avril 94 via les feuilles de service de la production mais aussi le déroulé de l'enregistrement des quotidiennes du mois de mai qui ont lieu le lendemain, jeudi 28 avril.


Pour assurer les quelques 6 heures de direct chaque mercredi sur TF1, rien n'était laissé au hasard, il n'y a pas d'improvisation. Voici comment se déroulait la production de cette journée marathon, avec des documents inédits, les feuilles de service. En production télévisuelle, c'est le planning de la journée de tournage : il s'agit d'un conducteur horaire de la journée, rédigé par l'assistant-réalisateur et le chargé de production/régisseur, retraçant tous les évènements qui vont rythmer la réalisation des émissions, et qui concernent tous les services, artistiques, techniques et de production.

Les deux documents qui suivent sont ceux qui ont servi pour le mercredi 27 avril 1994.

L'émission est à cette période en programmation quotidienne de vacances depuis le 11 avril et notamment en Grèce sur l'île d'Eubée depuis le 13 avril. Dans le scénario de l'émission, toute l'équipe fait un retour à Paris pour animer ce "mercredi de folie" en direct. Rappelons qu'Ariane était en congé maternité depuis plusieurs mois, il s'agit de son grand retour dans l'émission ce mercredi matin mais elle ne reviendra à l'animation du mercredi après-midi que quelques semaines plus tard ce qui explique l'absence de son nom dans la seconde partie de la journée. Les invités de l'après-midi sont Hélène, Mallaury Nataf et Babsi. La réalisation des émissions a été assurée ce jour-là par Georges Barrier.


Afin de faciliter leur compréhension, et notamment des abréviations des termes techniques, nous avons accompagné ces documents d'un lexique descriptf et de quelques explications, situé en fin de page.

 


Ce premier document décrit le déroulement de la journée du mardi, consacrée à la préparation et aux répétitions des plateaux du direct du mercredi.

La matinée de cette journée est consacrée à toute l'installation technique des deux plateaux 200 (aussi appelé plateau QG) et 900 : décors, lumières, équipements vidéo et réglages sont au programme de 8h30 à 12h45.

A 13h, Dorothée, les animateurs, le réalisateur et ses équipes, Jean-Luc Azoulay et les équipes de production procédent ensemble à la lecture des textes des deux émissions en salle de reunion. En parallèle, Les Musclés réalisent leur balance son sur le plateau 900, ils sont rejoints par Martine et Francine quelques minutes plus tard, puis par toute l'équipe technique et les animateurs.

A 14h, les répétitions débutent avec ou sans les chanteurs AB invités du lendemain en fonction de leur disponibilité. Les répétitions ne se déroulent pas forcément dans l'ordre chronologique des plateaux. Ces répétitions ont pour but de définir les meilleurs placements des caméras, des invités, de tester leurs textes, les enchaînements etc... Elle se dérouleront en prévision jusqu'à 18h avec une heure limite de 20h.


Cette feuille du direct, et donc cette journée sont bien plus chargées que celle de la veille évidemment. Dès 7h, les équipes techniques finalisent l'installation du plateau 200 alors que les équipes de maquillage, coiffure et habillement s'installent en loge maquillage.

7h30 : Dorothée et Ariane passent entre leurs mains, puis c'est au tour des 3 Héros.

8h15 : tout est "prêt à tourner" techniquement, les équipes de réalisation (5 cadreurs/caméramen et la régie) s'installent et effectuent les derniers essais (de voix-off pour Martial "Mr Cadeau" notamment).

8h57 : le Club Dorothée prend l'antenne en direct jusqu'à 11h48.

Pendant la pause déjeuner pour les animateurs et la régie, les équipes du son, de la vidéo et des lumières finalisent le plateau 900.

Entre 13h et 14h, séance maquillage/coiffure/habillement pour tous les intervenants puis retour de tout le monde sur le plateau 900 pour un P.A.T à 13h45. Pendant que Les Musclés font leur balance, le public s'installe ainsi que les Windo's sur leur "tournette" côté cour.


La prise d'antenne en direct est à 14h33 mais à 14h15 a lieu une dernière répétition du premier plateau de l'émission, afin que l'ouverture du show soit optimale, avec tous les animateurs et invités de l'après-midi. Cette séquence étant la plus compliquée puisqu'il faut filmer tout le monde avec un nombre de caméra inférieur au nombre d'intervenants sur scène. Les cadreurs doivent changer leur plan plusieurs fois et rapidement.

Un raccord maquillage a lieu après cette ultime répétition, puis l'émission démarre et gardera l'antenne jusqu'à 17h44.

 


 

 


Les émissions diffusées quotidiennement étaient dans 99% des cas des émissions enregistrées quelques jours auparavant. Les rares exceptions étaient dues soit à un évènenement qui vient perturber la programmation, soit à une volonté de rebondir sur l'actualité (foot par exemple). La feuille de service que nous vous présentons ici est celle de la journée du 28 avril 1994, le lendemain de la feuille précédente. Ce jeudi vont donc être tournées 2 émissions hebdomadaires du Club Mini et 8 émissions quotidiennes du Club Dorothée sur le plateau 200. Leur réalisation est confiée à Gérard Espinasse. Le Club Dorothée propose les émissions de vacances en Grêce jusqu'au dimanche 8 mai, les émissions enregistrées ce jeudi 28 avril sont celles diffusées entre le lundi 9 mai (date du retour à l'antenne dans les émissions quotidiennes d'Ariane après sa grossesse) et le mardi 17 mai inclus.

Après la mise en place technique du matin, on notera que les deux émissions du Club Mini sont tournées avec Ariane, Jacky et Mr Cadeau à 11h puis après la pause repas, l'équipe se réunit à 13h pour la lecture des textes du Club Do'. L'enregistrement des quotidiennes démarre quant à lui à 14h.



Le réalisateur est celui qui dirige l'émission et qui la met en images : choix des valeurs de plans, de la lumière, des positionnements de caméra, déplacements des animateurs et chanteurs, et choix en direct des images qui sont diffusées depuis la régie via la "commutation", en appuyant sur tel ou tel bouton il met à l'antenne telle caméra, tel effet, tel magnéto.

La scripte (c'est très souvent une femme), placée juste à côté du réalisateur, est chargée du respect du déroulé temporel de l'émission. Chrono en main, elle fait les décomptes de prise et de rendu d'antenne ainsi que des durées des programmes et inter-programmes constituant l'émission. Elle s'assure que les plateaux ne dépassent leur durées prévisionnelles et en informe le réalisateur en temps réel, elle lui signale également sur quel magnéto se trouve la bande suivante (un épisode de série par exemple) à lancer.

Le directeur photo est en charge de la réalisation de lumières sur le plateau. Sur demande du réalisateur, il crée différentes ambiances de lumières à l'aide de tous les projecteurs et des techniciens qui les dirigent (notamment la "poursuite" qui éclaire en permanence la vedette).


Les assistants-réalisateurs sont les personnes à tout faire dans l'équipe technique. En régie et sur le plateau, ils vont chercher les animateurs, les invités, s'assurent de leur préparation, de leur placement sur la scène au bon moment, font leur doublure parfois. Ils sont en contact permanent avec le réalisateur via "l'intercom", un casque et un micro connectés à la régie.

Le chargé de production et les assistants de production sont en charge de tout la logistique de l'émission, en amont, pendant et après l'émission, ainsi que de son contenu et de son respect lors du direct. Plannings, budget, recrutements, coordination etc... sont leur quotidien.

Le terme machino qualifie l'équipe de manutention qui monte et démonte physiquement les décors, les lumières et le matériel vidéo (travelling, caméras, retours tv etc...)

 


Et voici également le lexique des quelques abréviations et des termes techniques utilisés dans ces documents, termes très spécifiques à la production audiovisuelle :

P.A.T signifie PRET A TOURNER, il s'agit de l'horaire auquel tout (personnes et moyens) doit être en place et prêt techniquement pour tourner l'émission (en direct ou pas).
PBC signifie playback (utilisé pour les Musclés sur le pré-générique).
PRE-LIGHT est le nom donné au travaux d'installation de la lumière, avec réglages des projecteurs, des caméras avec des doublures lumières.
Faire les blancs signifie, en vidéo, étalonner la colorimétrie de toutes les caméras sur le même élément, blanc (par exemple en filmant en gros plan un carton blanc), afin que les images fournies en régie par ces caméras soient toutes identiques en termes de couleur et de luminosité.